HABET PRAETERITI DOLORIS SECURA RECORDATIO DELECTATIONEM
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LE MISTERE DE L'ATLANTIDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LeHomard
Admin
avatar

Nombre de messages : 244
Localisation : Mazamet, tarn (81)
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: LE MISTERE DE L'ATLANTIDE   Lun 6 Fév à 21:20

Ces mouvements de la croûte terrestre sont aujourd'hui connus sous le nom de "dérive des continents" ou de "tectonique des plaques". Mais, selon les données actuellement disponibles, la croûte terrestre ne se déplacerait en fait ainsi que de 16 km environ en un million d'années. Or Hapgood suggérait des mouvements d'une toute autre ampleur, et notamment un glissement soudain et uniforme de l'écorce terrestre qui aurait fort bien pu générer un séisme tel que des continents entiers seraient rayés de la carte...
REFUGE EN ATLANTIDE
Si une civilisation aussi avancée que celle des Atlandes existait dix mille ans avant J-C, il est possible qu'elle ait prévu le cataclysme et que l'évacuation de la population ait été anticipée. Si tel n'a pas été le cas, il est néanmoins possible que certains survivants aient cherché refuge dans des terres épargnées par le raz de marée, en tout cas en altitude. Des sites comme le lac Titicaca, dans la cordillère des Andes, ainsi que les plateaux de Thaïlande et d'Ethiopie répondent à ce critère de sécurité. Or c'est curieusement dans ces régions qu'apparut l'agriculture, vers 9600 ans avant notre ère. Frappé par la coïncidence chronologique entre la naissance des techniques agricoles et le cataclysme fatal à l'Atlantide rapporté par Platon, les Flem Ath se sont alors interrogés : est-il possible que les survivants de l'Atlantide soient à l'origine des débuts de l'agriculture mondiale ?
LE DESSOUS DES CARTES
Il est en tout cas probable que les survivants aient emporté quelques objets dans leur fuite. Ceci allait être confirmé d'une manière détournée. En 1956, Charles Hapgood eut entre les mains une très vieille carte maritime, dessinée en 1513 par un amiral turc dénommé Piri Reis.
Hapgood fut surpris de la précision du tracé de la croûte orientale de l'Amérique du Sud sur cette carte, achevée à une époque où cette partie du monde n'était pas totalement cartographiée. La surprise fut complète quand Hapgood s'aperçut que l'Antarctique figurait également sur la carte, alors que ce continent n'avait été découvert qu'en 1820, soit trois siècles plus tard ! Consultés; les experts de l'US Air Force sont restés tout aussi perplexes face à ce constat. En comparant la carte de Reis à des relevés géologiques de l'Antarctique datant de 1949, faisant apparaître les contours du continent austral avant qu'il ne soit recouvert par les glaces, ils constatèrent que les deux tracés étaient presque identiques !
Le rapport de l'US Air Force concluait que "le tracé des côtes a été relevé avant que celles-ci ne soient recouvertes par la calotte glaciaire. La précision des données qui figurent sur cette carte reste un mystère compte tenu de l'état des connaissances géographiques en 1513".
C'est alors que Hapgood dénicha une seconde carte "miraculeuse", celle d'Oronteus Finaeus (1531). L'ensemble de l'Antarctique y figurait, avec de nombreux détails, comme l'emplacement des montagnes, des plaines et des rivières. Autant de particularités qui figuraient tant dans l'étude géologique de 1949 que dans les récits faits par Platon, plus de deux mille ans auparavant.
Le tracé des cartes de Piri Reis et de Finaeus, dont l'authenticité a été prouvée, s'inspirait donc de cartes très antérieures, en conséquence dessinées par un peuple disposant d'une maîtrise technique incomparable pour son époque.
Le fait que des relevés aussi détaillés soient parvenus entre les mains de cartographes du XVIe siècle accrédite la thèse des Flem Ath sur l'essaimage de survivants de l'Atlantide. Tout autre ayant fait la découverte du continent perdu l'airait fait savoir au monde entier ! Afin d'étayer plus avant leur hypothèse, les Flem Ath ont également pensé qu'une civilisation austral n'aurait nécessairement pu se développer que sous un climat tempéré et sur une terre fertile capable de nourrir une population croissante.
En déplaçant l'Antarctique sur une distance compatible avec les projections géologiques de Charles Hapgood, soit environ 3200 km au Nord du cercle polaire, on se trouve effectivement sous des latitudes permettant à un peuple de marins de prospérer...
LA PISTE EGYPTIENNE
L'existence de cette riche civilisation australe permettrait d'expliquer l'origine de monuments disséminés dans le monde entier et construit à l'aide de techniques si avancées sur leurs temps qu'elles défient toute explication rationnelle. C'est notamment le cas des temples d'Amériques latine, attribués aux civilisations aztèque, olmèque, toltèque ou maya, mais dont l'édification a exigé des moyens et une science sans rapport avec ceux de leur époque.
Cette thèse peut également s'appliquer aux pyramides d'Egypte car, selon de récentes études archéologiques, il semblerait que le Sphinx de Gizeh soit bien plus ancien qu'on ne le pensait. En témoignent sur le site les traces d'une érosion liée à des pluies diluviennes n'ayant pu survenir qu'il y a 10000 ans, ce qui va à l'encontre de l'attribution des pyramides à la civilisation égyptienne, née en 4000 seulement avant J-C.
La disposition des pyramides suggère ce lien avec l'Atlantide. Des scientifiques ont en effet découvert que les pyramides d'Egypte étaient disposées suivant un schéma correspondant exactement à celui d'une zone de la constellation d'ORION, telle que celle-ci apparaissait en 10450 avant J-C, c'est à dire bien avant les débuts de la civilisation égyptienne... mais à une époque pouvant être celle des Atlandes.


UN DESASTRE IMMINENT ?
Ces débats historiques n'ont rien de rassurant. En effet, on sait que la carte stellaire évolue chaque année (en fait cette évolution devient significative au terme d'un cycle d'environ 2600 ans) car la Terre ne tourne pas exactement sur son axe, mais en oscillant très légèrement. Cette oscillation du globe produit également une inversion des pôles magnétiques : le champ magnétique terrestre s'inverse environ tous les 500000 ans.
Etant donné que ce phénomène est intervenu pour la dernière fois il y a 780000 ans environ, les scientifiques pensent qu'il se reproduira à plus ou moins court terme. Or ce basculement risque d'être soudain et de s'accompagner de toute une série de désastres : conditions météorologiques anormales, perturbation des lignes magnétiques suivies dans leur trajet les espèces animales migratoires... Ce phénomène pourrait également donner lieu à d'importants déplacements de la croûte terrestre, comme l'avait imaginé Hapgood. Allons-nous vers un cataclysme d'une ampleur comparable à celui qui fut à l'Atlantide et qui fit disparaître pour toujours ce royaume dans un linceul de glace ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://historia.forumculture.net
Deos



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: LE MISTERE DE L'ATLANTIDE   Ven 23 Mai à 14:47

L'atlantide aurait été, en effet, une civilisation avancée qui n'a pu échapper aux aléas du climat... probablement comme nous à plus ou moins long terme !
Matez ça : http://www.dailymotion.com/video/x5e61m_mission-atlantys_tech
C'est la prochaine mission chargée de trouver une trace d'Atlantys. Outre que sa découverte modifierait notre vision de l'Histoire, les gens pourraient peut-être enfin prendre conscience du danger des dérèglements climatiques en cours pour notre propre civilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NeuH



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: LE MISTERE DE L'ATLANTIDE   Jeu 29 Mai à 12:20

Suite à de récentes découvertes faites par Greg LITTLE et William "Bill" DONATO, archéologues sous marins américains, sur le plateau de l'archipel des îles Bimini, dans les Bahamas, révélant la certitude d'artefacts manufacturés, l'équipe expéditionnaire de l'association NOMADYS, ANTEUS, a été mobilisée pour effectuer, en collaboration avec l'équipe américaine, une expédition en direction de cet archipel.

Dominique JONGBLOED, Président de NOMADYS, écrivain explorateur, spécialiste de l'ère antédiluvienne (période couvrant un espace de temps compris entre - 130 000 et -7600 AVJC) dirige l'équipe de NOMADYS, baptisée ANTEUS depuis 2003.

Fort de ses 22 années d'expériences en la matière, il met au point une expédition qui va non seulement explorer minutieusement la région sous marine de Bimini, mais aussi cartographier les fonds marins, localiser précisément les vestiges connus du public et ceux qui seront révélés lors de ce balayage sonar systématique (et des multiples plongées prévues).

Suite aux rumeurs insistantes de la découverte par plus de 100 m de fond d'un temple en parfait état, l'équipe ANTEUS va tenter de le localiser, de le filmer et de l'explorer au moyen de petites caméras sous marines autonomes, téléguidées, et équipées de moyens de navigation et de mesures multiples destinées ensuite à une exploration par bathyscaphe.

Si l'on admet qu'un tel édifice implique, à proximité, l'existence d'une ville, cette expédition pourrait se révéler alors historique car la seule civilisation possible qui aurait pu exister dans l'Atlantique est considérée aujourd'hui comme légendaire : l'ATLANTIDE !

L'expédition est soutenue par des sponsors privés et la ville d'Hyères (qui lui a gracieusement prêté le forum du casino, l'une des ses plus prestigieuses salles) pour permettre à NOMADYS d'informer le public et de mobiliser les énergies afin de finaliser le budget nécessaire pour pouvoir enfin partir.

Le vendredi 13 Juin au Forum du Casino, à Hyères, aura donc lieu un cocktail de bienvenue aux membres de l'expédition, aux sponsors, ainsi qu'à de très nombreuses personnalités. Une projection du film de conférence "ATLANTYS, l'ancien Royaume des Océans" suivi d'un débat avec le public permettra, à cette occasion, de présenter les détails de l'expédition.
Pour joindre NOMADYS : contact@nomadys.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE MISTERE DE L'ATLANTIDE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE MISTERE DE L'ATLANTIDE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma collection disney/ autre DA
» Idée de repas pour une réception
» Atlantide, pyramides, cristaux
» Mariage ou Union en ATLANTIDE grâce aux cristaux ..........

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Historia :: Préhistoire (-1 800 000 à -3500) et Antiquité (-3500 à 476) :: Mythes et Légendes-
Sauter vers: